Les bienfaits du HIIT, entraînement fractionné à haute intensité

Les bienfaits du HIIT, entraînement fractionné à haute intensité

Découvrez les bienfaits du HIIT sur le corps

Le HIIT, pour High Intensity Interval Training, ou entraînement fractionné de haute intensité, est pratiqué depuis de nombreuses années par les sportifs. Il occupe d’ailleurs une place de choix parmi les différentes méthodes d’entraînement parce qu’il offre de nombreux avantages. Anaérobie, compensation ou cardio, voici tous les bienfaits et les objectifs de l’entraînement en intervalles à haute intensité.

Quelle est la définition du HIIT ?

Le HIIT est une méthode d’entraînement qui alterne des mouvements rapides et des phases de récupération. Ces phases d’accélération et de décélération doivent s’enchaîner sur une période comprise entre vingt et trente minutes et selon un timing très précis.

Il est recommandé de faire au maximum trois entraînements de HIIT par semaine, afin de laisser au corps le temps de récupérer entre les séances, comme nous le verrons plus tard.

Comment pratiquer le HIIT ?

Le HIIT peut se pratiquer de différentes façons. Premièrement, ce sont des exercices au poids du corps. En effet, différents mouvements peuvent être réalisés et enchaînés au cours d’un entraînement fractionné de haute intensité :

  • squats ;
  • squats sautés ;
  • mountain climber ;
  • jumping jack ;
  • burpees ;
  • pompes ;
  • sprints ;
  • shadow boxing.

Mais il est également possible de faire du HIIT sur les appareils de cardio de la salle de sport comme le rameur ou le vélo.

Découvrez les bienfaits du HIIT sur le corps
Le HIIT et ses différents exercices à haute intensité.

Tout savoir sur l’afterburn effect provoqué par le HIIT

Une des particularités du HIIT est de proposer des exercices de cardio-training très intenses. C’est un effort intense qui est demandé au corps et aux muscles. Ces derniers vont rapidement manquer d’oxygène. Le cœur doit alors accélérer pour leur apporter davantage d’oxygène. D’où le phénomène d’essoufflement que l’on peut observer lorsque l’on travaille au-delà des capacités respiratoires habituelles.

Pour compenser ce manque d’oxygène, l’organisme va dégrader le glycogène musculaire en acide lactique : c’est l’anaérobie lactique. Le HIIT permet donc de travailler en anaérobie lactique.

Mais le corps ne s’arrête pas là, au contraire, après la séance, il doit compenser pour retrouver un état normal. On dit que le HIIT crée une dette d’oxygène qu’il doit nécessairement rembourser après l’entraînement fractionné de haute intensité : c’est l’afterburn effect.

La compensation est proportionnelle à l’intensité de l’effort et se déroule jusqu’à 48 heures après la séance. Le corps continue de brûler des calories y compris pendant les phases de sommeil. C’est la raison pour laquelle il est vrai de dire que grâce au HIIT on peut perdre des calories jusqu’à deux jours après une séance, y compris en dormant.

Quels sont les autres bienfaits du HIIT sur le corps ?

Grâce à ses exercices intenses, le HIIT permet de tonifier la silhouette et d’améliorer la condition physique générale ainsi que les capacités respiratoires.

Le HIIT peut également faire maigrir, en brûlant des calories, mais à condition de suivre une alimentation variée et équilibrée. En effet, l’entraînement sportif ne suffit pas pour maigrir. Il faut aussi avoir une bonne hygiène de vie.

Une séance de vingt ou trente minutes au rythme de trois fois par semaine : l’entraînement fractionné de haute intensité est un format qui s’intègre facilement dans une routine sportive. C’est une des nombreuses raisons du succès de cette méthode d’entraînement.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Fermer le menu